Makoua : interdiction formelle de traîner sur sa tête la coiffe Sassou

0
1034




Selon des informations en provenance de la ville de Makoua dans la Cuvette, la coiffe dite « Sassou » serait très mal vue et toute personne traînant avec sur sa tête, se sentirait rejetée par les siens. Fief du général Mokoko, Makoua n’entendrait pas encouragé la bêtise et népotisme, incarnés par l’instigateur de cette coiffure. Un jeune ayant cette coiffe sur sa tête aurait été molesté au retour de la pêche, perdant ainsi son butin et sa pagaie.




Ce sont là les signes de ce qu’adviendra une fois Denis Sassou Nguesso, loin du pouvoir. Tout ce qui s’apparente à lui serait rejeté par les Congolais, ayant compris d’être en face du plan grand incantateur de leurs maux.

A Makoua, ville située à quelques 600 km au nord de Brazzaville, les populations sont allergiques à tout ce qui leur rappelle l’actuel président de la république. Rappelant que depuis l’incarcération injuste d’un des leurs, à savoir le général Jean Marie Michel Mokoko, les Makoua ont totalement vomi le Kani d’Oyo.




Le dernier acte prouvant cette animosité a été la répudiation d’un jeune pêcheur ayant sur sa tête ce qu’on qualifie désormais là bas d’une « coiffe de malheur ». Ce pêcheur au retour de son travail a été abordé par une dizaine d’autres qui lui ont reproché de s’être coiffé ainsi et lui ont rasé à zéro toute la tête comme représailles.

Pour eux, les Makoua doivent garder intact leur honneur face au dictateur d’Oyo, et il n’est pas question de se vanter des signaux s’apparentant à lui.