P/Noire: le général Olessongo ravi le resto le Bambou et jette en prison son propriétaire

0
2488





Depuis 10 mois , le Capitaine à la retraite PEDOSSO SILOU Etienne est illégalement détenu à la maison d’arrêt de Pointe-Noire.




Nous avons tenté d’entrer en contact avec sa famille pour qu’elle nous amène vers son Avocat , celle-ci a refusé de peur des représailles. Nos investigations menées, à cet effet, révèlent que le Capitaine PEDOSSO SILOU Etienne est écroué par la simple volonté du commandant de zone de la ville de Pointe-Noire, lequel dispose sous son contrôle la machine judiciaire de Pointe-Noire prête à le suivre dans sa prédation de la propriété de Madame LOUHOUAMOU.




Ses valets de service dans cette machine judiciaire sont le PROCUREUR GÉNÉRAL NKOUKOULI Norbert et son acolyte le doyen des juges d’instruction. A l’origine, il est juste question d’une affaire de passage, le célèbre restaurant le BAMBOU connu par les Pontenegrins devant céder une partie pour permettre à un voisin d’être désenclavé. Cette parcelle abritant le restaurant le BAMBOU qui appartenait au Capitaine PEDOSSO et l’avait légalement vendue à Madame LOUHOUAMOU veut être récupérée par Force par le commandant de zone de Pointe-Noire qui s’est permis , avec l’aide des magistrats indiqués plus haut, à ordonner la mise aux arrêts du capitaine PEDOSSO , lequel dernier croupit à la maison d’arrêt depuis 10 mois. Son sort est inconnu.

Connaitra t-il le sort du commandant BABISSAT qui a été gardé dans les prisons personnelles du commandant de zone dans une caserne militaire de Pointe-Noire et tué par la suite.