Isidore Mvouba satisfait de la gestion de la crise du Covid-19

0
462





Par rapport à la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement congolais, le président de l’Assemblée nationale n’a pas à rougir du bilan. Faisant fi des nombreuses critiques, Isidore Mvouba se dit satisfait des résultats quelque peu encourageants obtenus, a-t-il souligné samedi dernier, grâce à une gestion de plus en plus rigoureuse de la pandémie.




Isidore Mvouba qui appelle les congolais à ne pas baisser la garde, s’est félicité aussi des mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 : interdire tout rassemblement de plus de cinquante (50) personnes dans les lieux publics et privés, à l’exception des marchés domaniaux et de la participation à une activité autorisée dans le cadre du déconfinement, le port obligatoire et conforme du masque de protection individuelle.

Aussi à faire observer partout et par tous les mesures barrières, maintenir la fermeture des boites de nuit et autres lieux de danse, limiter à la stricte intimité la célébration de tous les événements familiaux dans le respect de toutes les mesures de prévention, faire exercer les contrôles sanitaires et ceux de la force publique à l’entrée et à la sortie de toutes les villes du pays, exiger la présentation à l’aéroport d’un test PCR négatif par tous les passagers arrivant au Congo par les vols commerciaux, à l’exception des enfants de moins de onze (11) ans, interdire les promenades en groupe de plus de trois personnes sur les voies et espaces publics, notamment la corniche et les alentours des stades de Brazzaville ainsi que les bords de l’océan atlantique à Pointe-Noire et dans le Kouilou, interdire l’installation sur la voie et les espaces publics de chapiteaux destinés à accueillir des personnes, faire limiter à dix (10) le nombre des membres d’une famille appelés à participer à la levée du corps, à la morgue, d’un parent décédé, en voie d’inhumation, faire limiter le nombre de corps à inhumer par jour…




Le Congo venait de franchir le seuil de 5000 cas positifs répertoriés et de 89 décès.

Réunis en session extraordinaire samedi 26 septembre 2020 à Brazzaville, le Sénat et l’Assemblée nationale ont adopté, pour la 9ème fois consécutive, le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en République du Congo pour une durée de 20 jours supplémentaires.