L’Assemblée nationale préoccupée par la situation sociale des étudiants congolais au pays et à l’étranger

0
749

Une mission d’information de l’Assemblée nationale a été diligentée auprès des ministères en charge de l’Enseignement technique et professionnel et de l’Enseignement supérieur, pour s’enquérir de la situation sociale des étudiants congolais au pays et à l’étranger. 

Dans le cadre des contrôles parlementaires, l’Assemblée nationale a instruit une mission d’information visant le ministère de l’Enseignement supérieur et celui de l’Enseignement technique et professionnel. 

La délégation conduite par Joseph Badiabo, président de la Commission éducation et culture, a tour à tour échangé avec Delphine Edith Emmanuel Adouki et Ghislain Thierry Maguessa Ebome, respectivement ministre en charge de l’Enseignement supérieur et de l’Enseignement technique. 

Joseph Badiabo a précisé l’objet de cette mission : « à défaut d’une audition en commission, le président a pensé donc mettre une commission mixte pour essayer de regarder la question de la situation sociale des étudiants. »

Les discussions ont notamment porté sur la situation des étudiants congolais au Maroc. 

Le Ghislain Thierry Maguessa Ebome a assuré que le gouvernement a accordé une attention particulière à la situation de ces compatriotes. 

« Nous n’avons pas une situation réelle de bourses impayées qui se posera au gouvernement. Mais, la situation aujourd’hui est celle du paiement des frais académiques dus à certains instituts privés dans des pays d’Afrique et qui mettent de nombreux jeunes en difficulté, parce qu’ils n’ont pas accès à leurs diplômes de fin de formation », a-t-il déclaré.

Cette délégation est composée des membres de la Commission éducation et des membres de l’économie.