Kimongo : impressionnant déploiement de l’armée angolaise le long de la frontière

0
4526




Des militaires des forces spéciales de l’armée angolaise se seraient déployés le long de la frontière avec le Congo dans le département du Niari. Plusieurs habitants des localités autour de Kimongo ,affirment avoir aperçu ces militaires angolais ,qui de temps à autre traversent la frontière se ravitailler en quelques produits agricoles et forestiers auprès des villageois. Que présage cet énième déploiement des militaires angolais, qui ont ,il y a quelques semaines assassiné un chef du village et son assistant dans le Kouilou.




Les forces angolaises se seraient déployées le long de la frontière avec le Congo selon plusieurs sources à Kimongo, dans le département du Niari. Pour les habitants de cette partie du Congo, ce n’est plus un événement voir ce genre de manœuvres. L’armée angolaise est habituée à violer en toute impunité les frontières congolaises, rassurées de sa suprématie et sa puissance.

Jamais, les autorités congolaises n’ont protesté contre ces violations, même quand des militaires congolais ont été fait prisonniers. Un officier qui n’avait pas accepter cet affront avait été relevé par le haut commandement militaire, lequel visiblement a toujours évité de froisser les angolais.




L’Angola, a pris l’habitude d’user de sa puissance militaire pour faire pression sur les autorités de Brazzaville quand il veut obtenir les fruits des accords signés en 1997, et ayant permis le retour au pouvoir de Denis Sassou Nguesso.




Mais, certains acteurs politiques, pensent que cet énième déploiement musclé est un message clair à Brazzaville lié à la situation du général Jean Marie Michel Mokoko. Incarcéré à la maison d’arrêt de Brazzaville depuis avril 2016, ce candidat malheureux à la présidentielle de la même année, a été testé positif au coronavirus et sa vie serait en danger. Des voix élèvent pour exiger son évacuation sanitaire vers un pays digne pour bénéficier des soins appropriés. Le Congo manquant de tout.