B/ville : un policier routier détenu avec un faux billet de 5000frs extorqué à un chauffeur

0
628




Un policier routier a été brièvement interpellé dans un commerce appartenant à des Libanais avec un faux billet de 5000 frs, alors qu’il s’apprêtait à payer à la caisse.Son insistance a poussé le propriétaire du commerce à faire recours à une unité de police dont l’officier en a décidé de l’interpellation. Selon ce policier, ce billet de banque lui aurait été remis par un chauffeur de bus vers Moungali. Il s’avère que le chauffeur de bus a donné à escient ce faux billet à ce policier.




Dans leur logique d’extorquer les automobilistes, plusieurs agents de la police subissent quelques désagréments qui parfois frisent l’humiliation. Tel est le cas d’un policier routier opérant à Moungali qui s’est fait glisser un faux billet de 5000 frs, par un chauffeur de bus accusé d’une infraction routière.




Le policier s’est rendu dans un commerce de la ville pour faire ses courses avec de l’argent extorqué aux automobilistes, et parmi les billets de banque en sa possession, se trouvait un billet de 5000frs qui a été détecté comme faux par un détecteur de faux billet.

Profitant de son statut et surtout uniforme, le policier a voulu imposer au Libanais sa version, ratifiant la validité du billet de banque dans ses mains. Se fiant à l’appareil de détecteur de faux billet, le Libanais a opposé une farouche résistance au point où son compatriote a joint une patrouille dirigée par une connaissance.




Sur place, le policier routier a été mis devant le fait accompli par ses collègues qui ont décidé de son interpellation. Une fois au poste, il a reçu quelques blâmes avant d’être relâché.