France: Un migrant africain de 47 ans tente de se faire passer pour un mineur de 16 ans

0
958




Deux migrants ont été arrêtés mardi à Angoulême, en Charente, alors qu’ils tentaient de se faire passer pour des mineurs. Le premier avait 21 ans, mais le second était âgé de… 47 ans. Soit 31 années de plus que l’âge renseigné sur son passeport.

C’est malheureusement une pratique qui devient monnaie courante. La police d’Angoulême a affirmé cette semaine avoir démasqué deux migrants qui cherchaient à se faire passer pour des migrants mineurs non accompagnés, rapportent nos confrères de France Bleu ce jeudi.

Les deux protagonistes se sont présentés ce mardi au commissariat de la commune charentaise, dans l’optique de réclamer la protection de l’État en tant que migrant mineur.




Sauf que l’un d’entre eux, d’origine guinéenne, assurait avoir 16 ans. Son passeport mentionnait en réalité que l’individu était né en 1972. Le Guinéen était donc âgé de 47 ans. Les policiers l’ont alors remis au centre de rétention administratif de Rennes en attendant son expulsion.




Son acolyte de 21 ans, d’origine malienne, avançait lui aussi le même âge, avant que les forces de l’ordre découvrent la supercherie.

Bénéficier du droit à l’aide sociale à l’enfance

Depuis quelque temps, ce genre de demandes ne cesse d’affluer, obligeant les policiers à envisager des investigations plus poussées pour éviter la tromperie.Le droit à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) est régulé par les départements. Ses missions se composent d’actions de prévention et de soutien en direction des enfants et des familles en difficultés psychosociales. D’autres actions doivent faciliter la prise en charge des mineurs qui, pour des raisons diverses, ne peuvent demeurer dans leur famille

Avec Ouestfrance