Feuilleton de relance Ecair: Honoré Sayi et Fatima Beyina Moussa sont-ils sur la même longueur d’onde ?

0
1355

Eric Mouritzen, le pdg d’Allegiance capital, est attendu à Brazzaville par Honoré Sayi. Selon des sources proches du cabinet du nouveau ministre des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande, Sayi voudrait mieux pénétrer le dossier Ecair.

De son côté, le sud -africain d’origine juive, tenu par le respect des engagements contractuels, brûle d’impatience pour reprendre langue avec les autorités de Brazzaville. Les ponts n’ont plus été rétablis depuis plus de 3 mois, indique un proche d’Allegiance capital. Le risque, s’en inquiète- t-il, est de déboucher sur une situation juridique inconfortable, à l’international, entre l’Etat congolais et Allegiance capital.

Pour l’instant, conclut-il, le contrat signé entre Allegiance capital et le Congo n’est pas encore remis en cause. À l’observation, comme des signes de rupture unilatérale. L’Etat congolais a dû, sur fonds propres, ressourcer Ecair, à hauteur de 3,4 milliards de FCFA.

À Brazzaville, Fatima Beyina Moussa a repris le service administratif à Ecair depuis une semaine. Sa dream-team, c’est-à-dire ses hommes de main, est à nouveau réunie. Un signe qui ne trompe pas.

Francis Wega, Jean-Francis Itoua ( de retour de Côte d’Ivoire après 2 mois pour de soins de santé. C’est lui qui m’avait fait parvenir, via WhatsApp, la vidéo de com de la directrice générale…) et Bekolo du cabinet éponyme  » Bekolo & partners « , sont déjà là. Bekolo, en séjour à Brazzaville dans un 4 étoiles situé sur l’avenue Nelson Mandela, n’a pas daigné répondre à notre sollicitude. Selon nos sources, c’est son cabinet qui s’était chargé de la liquidation de la compagnie Cameroon Airlines rebaptisée camair co.

Chez Ecair, Bekolo & Partners devrait, selon nos sources, s’occuper de la signature de nouveaux contrats aux agents qui seront retenus. Ecair et son cabinet de consulting doivent tout de même répondre à la question de savoir: si l’on peut signer de nouveaux contrats aux agents tant que les premiers n’ont jamais été résiliés? Faut-il noter qu’aucune résiliation de contrat n’a été notifiée aux agents Ecair depuis l’arrêt des activités de cette compagnie en 2015. Les dispositions du droit du travail au Congo sont claires à cet effet: le contrat de travail court tant qu’une résiliation n’a pas été notifiée à un travailleur. Une fois franchie cette étape du personnel à reambaucher, s’en suivra la certification de la Compagnie.

L’objectif est l’obtention du Certificat de transporteur aérien ( CTA ), avec l’avion TN-AJI immobilisé sur le tarmac de l’aéroport international Maya Maya-Maya depuis janvier 2021. Une bonne source croît savoir que des experts d’Ethiopian en Check controlled viendront sous peu à Brazzaville pour inspecter l’appareil.

A.Ndongo, journaliste économique et financier