COP26- La Honte: la sécurité américaine empêche Sassou Nguesso d’approcher Joe Biden

0
4148

Le président américain s’est envolé vers Washington le 03 Novembre après avoir pris part à la COP26 à Glasgow en Écosse et au sommet du G20 à Rome en Italie. Durant ces deux reunions, on a vu un Joe Biden en parfaite complicité avec son homologue de la RDC, Félix Tshisekedi, avec lequel les USA ont signé un accord de partenariat privilégié. Une complicité qui a rendu jaloux l’Empereur d’Oyo, Denis Sassou Nguesso qui a vu frustrées toutes ses tentatives de se prendre en photo avec Joe Biden. Le service de sécurité américain a empêché par deux fois, Sassou Nguesso de s’approcher de leur président contrairement à Ali Bongo et Félix Tshisekedi.

C’était le plus grand rêve de Denis Sassou Nguesso en débarquant à Glasgow pour prendre part à la COP26 en se réfugiant derrière son gros mensonge de la protection du bassin du Congo avec son obsession sur le fond bleu qui lui a d’ailleurs été retiré au profit du Gabon et la RDC pour leur transparence dans la gestion financière. A ce jour, le Congo n’a jamais tracé les 1,5 millions d’euros reçus il y a plus de 5 ans.

La vieillesse cause du tort à Sassou Nguesso qui ignore que tout le monde sait que c’est un voleur avec son clan auxquels personne ne fait plus confiance, le FMI peut en témoigner. Les présidents Félix Tshisekedi et Ali Bongo en leaders et porte étendard pour la transition énergétique dans le Bassin du Congo.

Avant de s’envoler pour l’Écosse, Sassou Nguesso, réconforté par la complicité entre Joe Biden et Félix Tshisékédi à Rome au sommet du G20, a cru voir son heure de gloire venir en se cachant derrière le bassin du Congo. Un bassin bradé par les sociétés d’exploitation chinoises sous la coupe de son pouvoir.

Dans les coulisses du sommet alors que des chefs d’État avaient des apartés, Denis Sassou Nguesso, après avoir pu se prendre en photo a cru en faire autant avec Joe Biden. Il a été stoppé net par la sécurité américaine qui ignorait même avoir affaire à un chef d’État africain. Sassou Nguesso a été confondu à un simple « Nguembo » à la recherche de selfie.

Le plus humiliant est la douche froide subit par le ministre des affaires étrangères Jean Claude Gackosso quand il a tenté de négocier une rencontre entre l’Empereur et Biden ne fut ce que de quelques minutes. Joe Biden qui a des fiches négatives que Sassou Nguesso n’a pas voulu s’afficher avec lui.