Colère à mpila :un ministre refuse de sacrifier son fils

0
11529




 

 

Le gardien du temple Jean Dominique Okemba est en colère suite aux hésitations du ministre de la culture Dieudonné Mouyongo de leur livrer son fils dans le cadre des sacrifices de leur secte maçonnique. Il n’ya rien pour rien chez Sassou et Cie.

Dieudonné Mouyongo,est désemparé depuis que Jean Dominique Okemba lui a rappelé ne pas encore avoir contribué à leur ristourne humaine.Le pacte scellé pour sa nomination au poste de ministre stipulait aussi des sacrifices humains qu’il hésite à offrir.

En ces temps de crise,le pouvoir a plus que jamais besoin de sang pour se protéger de tous les dangers qui le menacent. Et chaque membre doit assurer le bon fonctionnement de la secte en offrant en sacrifice un membre de sa famille.




Le ministre de la culture demande un temps de réflexion que la hiérarchie ne veut l’accorder.Avant lui, Leonidas Mottom a bien sacrifié l’ancien humoriste Cœur à Cœur à défaut de ses enfants. Peut-être que Mouyongo chercherait parmi ses collaborateurs qui sacrifier ?

Ce qui est évident est que le ministre de la culture fait face aux pressions et regrette même sa nomination. Dans tous les cas,il est obligé de sacrifier une personne de son entourage pour pouvoir continuer à profiter du pouvoir d’autrui.

Il y a des mois,lors d’une rencontre maçonnique,jean Dominique Okemba avait rappelé à l’assistance avoir lui même sacrifié son propre fils pour ce pouvoir,de même que Sassou Nguesso, Edith sa fille.

Ces déclarations étaient intervenues pour booster les personnes qui hésitaient à offrir en sacrifice leurs enfants.