Buzoba : le Dg de la douane exige la taxation des logiciels téléchargés sur internet

0
3665




Quand est-ce que les gens de la Cuvette vont enfin arrêter de faire honte à ce beau pays qu’est le Congo ? Leur dernière bêtise vient de Guenolé Mbongo Koumou, lequel, dans une note de service signée le 14 juillet dernier, demande à ses services de veiller à ce que les usagers déclarent à la douane tous les logiciels téléchargés sur internet. Voilà un jeune, dit-on, qui a étudié en France,et qui nage dans l’ignorance totale. Comment la douane va-t-elle procéder dans le repérage de tout congolais ayant téléchargé un logiciel ? Selon ce Dg, télécharger un logiciel sur internet relève de l’importation.




Parfois, l’on se demande dans quel monde vivent les gens de la Cuvette, au vu de toutes les bêtises qu’ils déversent au Congo, en commençant par leur président Denis Sassou Nguesso. Après les échecs successifs de tous les slogans du Général dictateur, une nouvelle vague des rêveurs agissent désormais au pays. C’est le cas de l’actuel Dg des douanes, Guénolé Mbongo Koumou, lequel dans sa volonté de récolter coûte que coûte de l’argent veut faire payer aux congolais le téléchargement des logiciels sur internet.





Dans une notre de service N° 093 du 14 juillet 2020, il est stipulé que le service et les usagers des douanes sont informés que les logiciels acquis par téléchargement doivent être déclarés aux bureaux de douane des aéroports de Maya Maya ou Agosthino Neto, pour les besoins de leur taxation , en application de la loi de finances 2020. Pour d’autres départements, les dits logiciels sont déclarés au bureau de douane du lieu de leur téléchargement.




On se demande s’il faut en rire ou en pleurer ! Le congolais qui paie sa connexion internet à un coup désorbitant, devrait aussi se rendre volontairement dans les bureaux de douane cités pour se faire taxer son geste. Puisqu’il est impossible la traçabilité des téléchargements, tout se fera grâce à la bonne volonté et patriotisme des usagers.

Qui diable a eu cette idée si bête ? Et comment toute l’administration douanière a gobé cette bêtise ? Les logiciels téléchargés gratuitement par exemple seront taxés à combien ? Sachant que l’usager aura déjà payé sa connexion au fournisseur.




Il ne reste qu’aux congolais de payer bientôt pour l’oxygène qu’ils respirent et qui appartient à Dieu, mais aussi et surtout le droit de vivre au Congo , devenu propriété des gens de la Cuvette.