Apeuré, le régime Sassou dément vouloir collaborer avec le groupe Russe Wagner

0
1757

Le régime Sassou Nguesso a réagi à la publication d’un média en ligne faisant état de l’intention du groupe Russe Wagner de s’installer au port de Pointe-Noire. Dans un communiqué signé par le directeur du cabinet présidentiel, Florent Ntsiba, le régime rejette catégoriquement les soupçons qu’on lui prête sur un accord sécuritaire avec Wagner.

Selon l’adage qui se sent morveux se mouche, Denis Sassou Nguesso qui a toujours joué de sa duplicité pour duper les puissances mondiales pris dans un vent de panique à la suite de l’article d’Afrique Intelligence.



Selon cette publication du journal d’investigation Afrique Intelligence, Denis Sassou Nguesso aurait pris l’engagement de céder au Groupe Wagner, société militaire privée russe une partie du port de Pointe Noire, donc l’accès au golfe de Guinée et sa position géostratégique.

Entre-temps, Denis Sassou Nguesso joue les mendiants auprès de Paris et Washington pour accéder au programme du FMI, supplie ces deux puissances de fermer les yeux sur la dictature kleptocratique de Brazzaville et ses deux prisonniers politiques Jean Marie Michel Mokoko et André Okombi Salissa.



Le Congo-B donc le Bassin du Congo étant devenu une centralité géostratégique majeure, Brazzaville est soupçonné depuis comme un facteur d’instabilité de la RDC, de l’Angola, Gabon, Centrafrique etc.

Il sied de signaler les propos tenus par le ministre Jean Claude Ngakosso lors de la visite du ministre russe des affaires étrangères à savoir : Brazzaville ne veut pas hurler avec les loups pour condamner l’agression russe. Qui sont les loups : les USA, la France ?