Voleuse volée: Destinée Ondongo la fille du Dg de la CNSS se fait voler 110 millions Cfa par son gigolo

0
6176

Le Dieu des orphelins et veuves ne pouvaient restés insensibles aux lamentations des retraités congolais qui ont passé des mois dans la précarité parce que la directeur général de la CNSS, Evariste Ondongo a fermé les yeux face au pillage des caisse de sa structure par sa fille Destinée et son conjoint de l’époque, le jeune Eyoka. Des milliards se sont retrouvés dans leurs poches au détriment des ayants droits qui sont les retraités. Après avoir puni le jeune Eyoka, c’est le tour de Destinée Ondongo qui ne verrait plus ses règles et dont le petit-ami gigolo vient de l’arnaquer 110 millions cfa.

Il a fallu d’une grosse imprudence de Gildas Ambendet Nguesso pour que la police découvre la mafia qui régnait au sein de la CNSS. Des milliards destinés à la paie des pensions des retraités étaient détournés par une bande des voleurs avec la complicité du Dg Evariste Ondongo dont la fille Destinée a joué un rôle capital.

C’est Destinée Ondongo profitant du parrainage de son père Evariste qui introduit son petit-ami le lieutenant Lionel Eyoka dans les couloirs de la CNSS. Les deux réussissent à mettre dans leur camp le comptable David Oboma qui les versent chaque mois la somme de 180 millions cfa et ce depuis 2016.

Pendant 4 ans, Destinée Ondongo et le lieutenant Lionel Eyoka s’enrichissent sur le dos des retraités qui accumulent des arriérés. Pourtant bien au courant de cette mafia qu’il parraine à la CNSS, le Dg Evariste Ondongo vient sans scrupule responsabiliser les entreprises qui ne paieraient pas leurs cotisations sur les médias.

Quand le scandale éclate, on apprendra qu’en dehors des 180 millions mensuels que percevait le couple Destinée-Lionel, le comptable David Mboma versait quelques 250 millions à Gildas Ambendet Nguesso qui venait de découvrir le deal.

Aujourd’hui, le lieutenant Lionel Eyoka est réfugié en France faute de soutien conséquent au sein du pouvoir alors que Destinée et son père Evariste vivent tranquillement au Congo et n’ont jamais été inquiétés.

Loin de son Lionel Eyoka qui fait la java en France avec d’autres filles, Destinée Ondongo s’est tapé un jeune gigolo à Brazzaville pour ne pas dormir seule. C’est ce jeune qui vient de disparaître avec 110 millions appartenant à Destinée qu’on lui aurait confié d’aller remettre à un propriétaire terrien à Pointe-Noire pour une vente. Destinée Ondongo voulait acquérir un domaine dans le Kouilou pour y construire un centre de loisirs.