Sassou Nguesso tient à coopter fils de Deby dans la franc-maçonnerie pour mieux le contrôler

0
1968

Mahamat Idriss Deby Itno, fils du défunt dictateur Tchadien qui vient de succéder à son père à la tête du Tchad, fait déjà l’objet d’une attention particulière de la part du parrain de la Francafrique en Afrique Centrale. Sassou Nguesso qui entretenait de bons rapports avec le Marechal Tchadien, entend par là avoir un contrôle total sur son fils et le trainer dans le syndicat des dictateurs.

La Franc-maçonnerie en Afrique s’est transformée en un circuit diabolique où se retrouvent les plus grands ennemis de ces pays. Vivre hors de ce circuit vous éloigne aussi du cercle du pouvoir politique comme économique.

Denis Sassou Nguesso, qui a pour mission de coopter les nouveau dirigeants africains n’a pas attendu que le cadavre de son homologue tchadien soit mis sous terre pour séduire son fils, nouvel homme fort de Ndjamena.

Selon des sources bien introduites à Mpila comme à Ndjamena, l’Empereur Congolais aurait eu plusieurs entretiens téléphoniques avec le Général Mahamat Idriss Deby Itno, au cours desquels l’unique message tournerait autour de sa conversion à la franc-maçonnerie. La politique ne peut s’entendre en Afrique Centrale sans cette obédience.