Contesté au sein du clan, Jean Jacques Bouya poussé à la démission

0
3161

De plus en plus des voix s’élèvent au sein du clan Sassou pour demander le départ de Jean Jacques Bouya du gouvernement. Ses détracteurs sont plus que jamais convaincus de son incompétence notoire et surtout de son côté voleur des deniers publics. Pour le moment, c’est seul Denis Sassou Nguesso qui calme le jeu sur cette forte pression du clan.

« Bouya a échoué en tout et c’est un gros aventurier ! » martèle un membre du clan Sassou qui ne souhaite plus le voir dans les médias entrain de raconter des balivernes sur les fameuses infrastructures dont il se vante. « Ce monsieur a gaspillé des milliards pour moderniser les aéroports de Brazzaville et Pointe-Noire alors que tout le monde était pour une délocalisation.

Au sein du clan Sassou, personne n’est encore prête à oublier les 140 km de route imaginaire construite dans la Cuvette dont les fonds ont été débloqués. « On ne peut pas se moquer ainsi de son propre département ! » estime un cacique du clan qui se souvient aussi des 14000 milliards des générations futures dilapidées par Bouya. Plus personne ne supporte Jean Jacques Bouya en réalité.

Chargé de piloter les Grands Travaux, Jean Jacques Bouya avait tout pour réussir et marquer jamais les esprits des congolais. Mais il a complètement échoué en devenant même un sujet de moquerie. Il a vanté devant les médias l’autoroute entre Brazzaville et Pointe-Noire avant de livrer une simple route nationale.

Loin des discours officiels, les membres du clan sont unanimes sur l’opportunité d’un départ de Bouya du gouvernement et de la mangeoire. « C’est une peste ! » tranche un jeune leader du PCT.