Oyo : le clan Sassou sabre le champagne pour célébrer la chute d’Ali Bongo

0
3607

Après plusieurs tentatives, Denis Sassou Nguesso a eu un entretien téléphonique avec le nouvel homme fort du Gabon, le général Brice Olingui Nguema. A Oyo, où il séjourne, le président a suivi de près le coup d’État au Gabon qui a eu raison de son ennemi Ali Bongo. Selon des témoignages, c’est le ministre Jean Jacques Bouya qui était chargé d’ouvrir les champagnes sous les encouragements du reste du clan.

Le clan Sassou a célébré avec faste la chute d’Ali Bongo depuis Oyo où séjourne Denis Sassou Nguesso. Aux premières heures de la journée du 30 août 2023, Denis Sassou Nguesso a appelé son petit-fils Denis Omar Junior Bongo Ondimba pour l’annoncer la bonne nouvelle.

Quelques minutes plus tard, le président Congolais a pu avoir enfin au téléphone le tombeur de son ennemi Ali Bongo. On ignore encore le contenu des échanges entre les deux hommes. Mais seulement bien après, Denis Sassou Nguesso a été rejoint par son clan dont Jean Jacques Bouya, chargé d’ouvrir les bouteilles de champagne pour célébrer la fin du règne d’Ali.

Rappelons qu’Ali Bongo avait envoyé en exil son frère cadet Denis Omar Junior qu’il soupçonnait d’avoir des visées présidentielles. Depuis,le petit-fils de Denis Sassou Nguesso vit au Congo où il a été nommé conseiller spécial à la présidence.