Roger Samba Nganga, l’unique Congolais exfiltré de Kaboul est arrivé à Madrid

0
1505

Le deuxième avion en provenance de Kaboul avec 110 passagers à son bord a atterri à la l’aéroport de Torrejon dans la banlieue de Madrid. Parmi les 110 passagers figurait l’unique citoyen Congolais qui travaillait en Afghanistan pour le compte de l’Espagne. A sa descente d’avion, Roger Samba Nganga a décrit l’enfer de Kaboul.

Selon le Congolais, la situation autour de l’aéroport de Kaboul est tellement dramatique que les évacuations sont devenues difficiles.

Le deuxième avion affrété par le gouvernement espagnol pour évacuer les citoyens espagnoles et afghans du pais asiatique a atterri un peu vers 20 heures 30, le vendredi 20 août à la base aérienne militaire de Torrejon de Ardoz ( Madrid) avec à son bord 110 personnes. L’appareil transportait des familles et le personnel de l’ambassade d’Espagne à Kaboul.

C’est le ministre à la présidence en charge des relations avec le parlement, Felix Bolanos qui a reçu l’équipage et les 110 passagers dont un citoyen Congolais au nom de Roger Samba Nganga. Depuis plus de trois ans, le Congolais travaillait à l’ambassade d’Espagne à Kaboul comme assistant.

Installé en Espagne depuis plus de 15 ans, Roger Samba Nganga est père de deux filles avec une Espagnole de Vigo en Galice. Une fois foulé le sol espagnol, Roger a remercié Dieu de l’avoir sorti de l’enfer de Kaboul où il a vu de ses propres les talibans.