Réforme enseignement technique et professionnel : Ghislain Thierry Maguessa Ebome prône l’approche par compétence

0
429

Le caractère indispensable que revêt la méthode de l’approche par compétence à l’heure des différents défis actuels a été mis en avant lors de l’ouverture de la 24ème session du conseil national de l’enseignement technique et professionnel, le 28 septembre 2021 à Brazzaville, par Ghislain Thierry Maguessa Ebome, ministre de tutelle.

<< Des réformes ont été engagées pour redonner à notre secteur éducatif les instruments nécessaires qui doivent garantir sa place  de levier du développement national…Nous devons alors comprendre que nous ne formerons plus demain comme hier.C’est pourquoi le comité d’organisation de la présente session a résolu de la placer sous le thème:  vers un système d’évaluation des connaissances et compétences techniques et professionnelles selon l’approche par compétence >>, a appuyé le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, Ghislain Thierry Maguessa Ebome.

Ce dernier a par la suite expliqué l’approche par compétence et les résultats  réels que cette méthode peut apporter tant au sein du système éducatif que de la société congolaise.

<<L’approche par compétence, nul ne nous dira mieux ,est une pédagogie du développement dans la mesure où elle associe l’acquisition des savoir-faire garantissant des changements positifs dans le regard qui se posera à la formation professionnelle et technique. Devenue levier du changement, l’approche par compétence garantit la révolution pragmatique du système global de la formation technique et professionnelle, en ce sens qu’il ne s’agira plus de faire de nos écoles des réceptacles des décrochés scolaires, des reclus de la société et des inciviques à formater, mais de véritables incubateurs des acteurs du développement national, tel qu’il se dévoile à l’urgence de l’action gouvernementale et du projet de société de son excellence Denis Sassou N’Guesso, président de la République,Chef de l’Etat,<<ensemble ,poursuivons la marche >>,bien entendu vers le développement>>, a-t-il poursuivi. 

 Ghislain Thierry Maguessa Ebome a également déclaré que les cadres nommés dans les établissements de ce secteur, seront face à des contrats de performance avec la tutelle pour mieux évaluer les résultats de leur travail. 

Après s’être appesanti sur ce cheval de batail, le ministre a recommandé  à tous de s’appliquer afin que l’on obtienne les résultats espérés. 

Par ailleurs, Ghislain Thierry Maguessa Ebome a décrié les mauvaises pratiques(la tendance à la fraude,la corruption,les antivaleurs) qui concourent à saper les différents. C’est dans ce cadre qu’il a annoncé l’évaluation des résultats de la commission de la lutte contre la fraude, la corruption et autres pratiques répréhensibles en milieu scolaire, expérimentée au cours de la session unique du baccalauréat technique et professionnel. 

Signalons que le contexte  dans lequel cette session est organisée a été rappelé par le ministre, qui a encouragé les cadres à fortement se vacciner contre le Covid 19.

Cette  24ème session du conseil national de l’enseignement technique et professionnel se poursuit  du 29 au 30 septembre 2021. Les travaux s’appuieront sur le PND dans lequel l’exécutif a mis un accent particulier sur le secteur de l’éducation des jeunes.