RDC: un militaire tue 13 personnes, dont au moins neuf enfants, dans le nord-est

0
594

En RDC, un militaire a tiré sur des civils et tué au moins 13 personnes, dont neuf enfants, dans un village de la province de l’Ituri, dans l’est du pays. Tous ont été abattus suite à un différend familial lors d’un enterrement samedi.

Les événements se sont déroulés dans le village de Tchomia, à une soixantaine de kilomètres de Bunia, chef-lieu de l’Ituri. Les détails sur les raisons précises qui ont poussé ce militaire à faire feu sont encore limités, mais d’après le porte-parole de l’armée dans la province, le lieutenant Jules Ngongo Tshikudi, le soldat n’aurait pas supporté que la famille de son épouse enterre le jeune garçon en son absence.

En représailles, il a tiré à bout portant sur les membres de sa belle-famille, tuant donc 13 personnes, dont neuf enfants, selon l’armée et les témoignages d’organisations de la société civile locale. 

Le militaire fait partie de la force navale congolaise. Cette dernière est une unité affectée dans la localité de Gobu, non loin du village de Tchomia où le soldat s’est rendu suite au décès de l’un de ses enfants.

Le soldat est toujours en fuite. Un avis de recherche et un mandat d’arrêt ont été lancés contre lui. « Le militaire est en cavale, il est recherché » pour être jugé, a indiqué le lieutenant.