RDC: tentative de coup d’Etat, Tshisekedi écourte son séjour en Ethiopie

0
2742

Le général Kabiliste Jean Claude Yav serait parmi les têtes d’affiche de cette tentative de putsch

Le Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, vient d’écourter son séjour à Addis-Abeba, capitale éthiopienne, où il séjournait pour le compte du 35è sommet de l’Union Africaine. Des sources proches de Félix Tshisekedi, POLITICO.CD apprend que le Président congolais a déjà quitté l’Éthiopie. Alors que les travaux de cette 35ème session ordinaire de l’Union africaine prendront officiellement fin ce dimanche 6 octobre, Félix Tshisekedi décide de rentrer au pays au moment où son « Monsieur sécurité » a été auditionné par l’agence nationale de renseignements pour soupçon de « conspiration ».

Selon les informations rapportées par la radio Top Congo FM, François Beya, conseiller spécial en matière de sécurité de Félix Tshisekedi « a été arrêté par des hommes du renseignement militaire et conduit manu militari à l’ANR ».

À POLITICO.CD, une source sécuritaire confiait sans donner plus de détails, « qu’il y a des éléments évidents qui prouvent qu’une conspiration était en train d’être orchestrée par des hauts gradés et personnalités. Mais les services ont été alertés et sont entrain de démanteler le réseau ».

Cette interpellation a également été confirmée par l’association pour accès à la justice (ACAJ) de Georges Kapiamba. Cette association de droits de l’homme dit être rassurée que François Beya a été « conduit dans le strict respect de droits humains ».