Pointe-Noire : un réseau des kidnappers basé dans une résidence de Vincent Gomez au centre-ville

0
2261

Des kidnappers qui sévissent dans la ville de Pointe-Noire semblent avoir comme centre de commandement l’une des résidences de l’homme d’affaires Vili Vincent Gomez. Plusieurs témoignages des victimes ayant échappé à ces bandits le confirment. Des jeunes filles qui disparaissent dans la ville et même à Dolisie finissent dans cette résidence où elles sont assassinées avant que leurs organes et ossements ne soient vendus.

Dans cette résidence de Vincent Gomez située non loin du commissariat central de police de la ville de Pointe-Noire, on y trouve toujours plusieurs hommes dont chacun jouant son rôle. Généralement jeunes, ces bandits captent des jeunes filles dans la ville en leur faisant miroiter une relation sentimentale de rêve avant de les conduire dans cette résidence et les assassiner.

La dernière victime en date est un chauffeur de taxi qui doit sa vie grâce à un jeune bandit membre de sa famille qui s’est opposé farouchement à son enlèvement. Il croyait opérer une course normale ignorant que les clients qu’il transportait n’était que des bandits à la recherche des victimes.

C’est une fois dans la cour de cette résidence qu’il a reconnu son parent en pleins échanges drôles avec ses collègues. Garé juste vers le portail en attente des 2000frs de sa course, il y est resté pendant une quinzaine de minutes avant que son parent ne vienne lui demander de s’en aller d’urgence et qu’ils en parleront plus tard.

Ce chauffeur de taxi affirme avoir constaté que la plupart des jeunes se trouvant dans cette résidence étaient sous les effets des stupéfiants. En sortant de cette résidence le portier lui aurait signifié être vraiment avec Dieu.

C’est le lendemain que son parent lui a tout expliqué de ce qui se passe dans cette résidence. Ces jeunes kidnappers travailleraient pour les autorités selon ce jeune en livrant des organes et ossements humains.