Paris : détournements de l’argent des passeports à l’ambassade du Congo..PasseportGate

0
1844




Selon des sources en France comme à Brazzaville, des sommes d’argent colossales, récoltées par le service consulaire de l’ambassade du Congo en France, en concept de l’établissement des passeports des Congolais ne sont pas reversées aux services d’immigration depuis des années, d’où les difficultés dans la délivrance de ce carnet de voyage. L’ambassadeur Rodolph Adada serait-il impliqué dans cette vaste arnaque ?




Se faire délivrer un passeport dans un délai raisonnable est devenu un rêve pour la diaspora Congolaise de France, ayant encore gardé leur nationalité d’origine. Des étudiants et autres immigrés ont connu des retards criards dans leur régularisation administrative à cause du manque de passeport.




Entre Brazzaville et Paris, il y a presque des vols chaque jour et pointer du doigt cet aspect est un manque de respect de l’ambassade du Congo à ses ressortissants. La première condition des services consulaires à la demande du passeport est le paiement des frais qui tournent autour de 200 euros ( 130.000 cfa ), alors qu’officiellement un passeport coûte 78 euros ( 50.000 cfa).




A Brazzaville, on explique avoir établi des milliers de passeports pour le compte de l’ambassade de France sans qu’aucun sou ne leur soit reversé. Ce qui a conduit au boycott de requêtes de cette ambassade avec effet domino sur les pauvres ressortissants Congolais de France.

L’argent détourné tournerait autour de 200.000 euros et les enquêtes se poursuivent et espérons qu’elles aboutissent enfin. Le Congo étant un pays qui encense les voleurs au lieu de les punir.