Centrafrique : François Bozizé ne sera pas candidat

0
264





L’ancien chef de l’Etat centrafricain François Bozizé ne sera pas candidat à l’élection présidentielle du 27 décembre 2020.




La Cour constitutionnelle a invalidé ce jeudi à Bangui son dossier de candidature de même que celle de quatre autres candidats : Jean Michel Mandaba, Bertrand Bali Kemba, Freddy Michael Guele-Gongassoua et Armel Sayo Ningatoloum.




Selon les juges électoraux, leurs candidatures ne répondent pas aux conditions prévues par l’article 36 de la constitution centrafricaine du 30 mars 2016. Évincé du pouvoir par un putsch en 2013, François Bozizé fait l’objet d’un mandat d’arrêt international lancé contre lui le 31 mars 2014 notamment pour assassinats, arrestations, séquestrations, détentions arbitraires et tortures. La Cour a donc déclaré son incompatibilité au poste de président de la République.

17 candidatures ont par ailleurs été retenues parmi elles figurent celles du président actuel Faustin Archange Touadera, deux anciens Premiers Ministres Anicet Georges Dologuélé et Martin Ziguélé.