Océan du Nord : pourquoi c’est Claudia Sassou qui s’oppose aux sanctions contre cette société meurtrière ?

0
1889

Malgré les morts et l’indignation populaire, Océan du Nord continue d’opérer comme si de rien n’était. On apprend que le mépris de cette société serait due à la protection spéciale qu’elle bénéficie de la fille du chef de l’État, Claudia Sassou Nguesso, laquelle percevrait des dividendes. Le ministre du secteur et son département se sentent impuissants face à cette protection.

Lors de l’accident meurtrier d’un bus d’Océan du Nord à Ngo ayant fait plusieurs morts et blessés grave, la clameur populaire avait réclamé une forte sanction allant jusqu’à la suspension d’opérer contre cette société. Mais les autorités ont dribblé tout le monde crachant sur les cadavres et accidentés de Ngo.

Aucune sanction n’a été prise contre Océan du Nord sinon qu’un rappel sur l’obligation de respecter les règles élémentaires de la circulation routière. Entre trois accidents impliquant des bus de cette société ont été signalés dont le dernier à Kintélé ayant causé un mort sur le coup , des blessés et d’importants dégâts matériels.

A ce jour, des bus d’Océan du Nord sont sur les routes du pays sans remord aucun grâce au soutien indéfectible que la société bénéficie de Claudia Sassou Nguesso. La fille du chef de l’État aurait lâché au ministre des transports « que les gens meurent ou pas, rien n’arriverait à Océan du Nord ! ». Une sorte de droit de veto dont disposerait Océan du Nord malgré le malheur causé aux congolais.