Mouyondzi : A Yamba Prince Degomat et Mikolo écartent la candidature de Paul Moudienguele

La nouvelle mode au PCT est entrain de prendre forme dans les circonscriptions où leurs candidats sentent la menace et flaire la défaite. Ils procèdent en complicité avec la DGAE à l’invalidation des potentiels concurrents sans rembourser les frais d’1,500.000 cfa de dépôt de candidature. Bien que leurs noms ont été retenus, ils disparaissent sur les listes publiées. Paul Moudienguelé a été recalé pour éviter la débâcle visible du candidat PCT Prince Degomat.

Après deux mandatures sans résultat palpable par les populations de Yamba, le député Prince Degomat est devenu indésirable et sa réélection en juillet 2022 était impossible. C’est lui qui a supplié Jacqueline Mikolo d’interférer auprès de la direction générale des affaires électorales afin que la candidature de Paul Moudienguelé ne soit pas retenue.

Originaire de Mfila, le village le plus peuplé de Yamba, Paul Moundienguelé avait toutes les chances de l’emporter haut-les-mains. Prince Degomat par son incompétence s’est tiré seul une balle aux pieds. Le fait que le courant a été seulement installé à Yamba Nord d’où il est originaire a énervé ceux de Yamba Sud qui ont décidé de ne plus jamais voté pour lui.

Pourtant retenu après paiement des frais de candidature d’un million cinq cents mille, Paul Moudienguelé qui s’apprêtait à se rendre à Yamba où les populations l’attendent pour battre campagne est réparti d’urgence sur Brazzaville après avoir appris que sa liste n’a pas été retenue. A la DGAE, aucune explication valable ne lui est donnée sur l’invalidation de sa candidature officiellement. Mais des indiscrétions pointent du doigt la ministre Mikolo en connivence avec Prince Degomat.