La croissance économique serait négative avec deux chiffres en fin d’année 2020, allant de -12% à -16, 7%

0
362





Le ministre d’Etat, ministre de l’Economie, de l’industrie et du portefeuille public, Gilbert Ondongo, a déclaré, récemment à Brazzaville, que la croissance économique du pays serait négative avec deux chiffres en fin d’année 2020, allant de -12% à -16, 7%.




Il a fait cette déclaration au cours de la 10ème réunion de la coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus, organisée par visioconférence sous le patronage du Président de la République, Denis Sassou-N’Guesso.

Depuis le début de la crise sanitaire, les activités économiques nationales ont chuté en moyenne de -26,5%, a fait savoir M. Ondongo.

Par ailleurs, il a dit que la mise en place d’un plan de relance permettra d’atténuer l’impact de la crise sanitaire sur l’économie et les conditions de vie.




Ce plan vise, entre autres, à remettre en bon ordre d’exécution l’accord avec le Fonds monétaire international (Fmi) portant sur un programme économique et financier à moyen terme (2019-2022), à revenir à la croissance positive dès 2021, en utilisant des incitations budgétaires pour relancer l’offre et la demande des biens et services.

Accélérer l’entrée en vigueur ou la mise en œuvre des grandes réformes structurelles susceptibles d’accompagner le développement économique et social et lancer les grands projets structurants figurent parmi les axes de ce plan.

Cependant, le Conseil des ministres a déjà approuvé l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et programmes sectoriels sur l’agriculture, l’industrie et le tourisme.