Intensification de la lutte contre le piratage audiovisuel !

0
685

Intensifier la lutte contre le piratage audiovisuel, telle a été la volonté affichée par le gouvernement le 03 Octobre 2023 à Brazzaville lors de la conférence sur la fraude et le piratage audiovisuel organisée par l’ONG PRATIC, sous la patronage du ministre de la Communication et des médias Thierry Moungalla.

Décryptage du piratage audiovisuel, enjeux, techniques et solution est le thème qui a été développé au cours de cette rencontre qui a connu la participation du ministre des postes et télécommunications Léon Juste Ibombo.

« L’exploitation illicite des programmes audiovisuels encourage la perpétuation d’une mentalité de vol et de recherche de la facilité. Il est question ici d’un acte d’usurpation de pouvoir et de vol qui sont tous deux des comportements répréhensibles par la loi en vigueur au Congo », a signifié Jean Pierre Baseme Kibombo, représentant Canal+.

Sur le plan économique, il y a un manque à gagner au niveau de l’Etat et au niveau des industries audiovisuelles. En Afrique on estime un manque à gagner pour le secteur audiovisuel et sportif à hauteur de 120 milliards de Fcfa par an.

« Le manque à gagner ainsi créé affecte tous les marchés notamment en Afrique. Pour réduire l’impact du piratage les autorités des pays africains ont le devoir de s’attaquer au modèle de piratage le plus commun sur le continent…Il s’agit des faux décodeurs utilisant internet pour crypter les chaînes », a indiqué le ministre de la Communication et des médias Thierry Moungalla.