Fernand Mabala, le grand Mumbafuneur s’en est allé

0
397




Après de longs mois à se battre contre la maladie, Fernand Mabala le « grand moubafouneur » est décédé ce dimanche après-midi, à Livry-Gargan, une commune située dans le département de la Seine-Saint-Denis, en région Île-de-France, à environ douze kilomètres au nord-est de Paris.

La disparition du chanteur d’ « Ainsi va la vie » est un véritable choc. Sa mort suscite déjà une avalanche de réactions émues des anonymes, stars et politiques sur les réseaux sociaux.

Fernand Mabala, patrimoine artistique et musical du Congo, est un enfant de Poto-Poto, un pur « Potal ». Il se range aux côtés des nombreux talents sortis de ce quartier cosmopolite de Brazzaville, véritable usine à produire du succès pour peu qu’on sache s’accrocher.




Aujourd’hui encore, on se demande si la forte popularité de ses chansons provient de la puissance de sa voix ou de la force de ses textes.

En tout cas, les congolais se rappelleront toujours de « Yatama », « Ainsi va la vie » … qui ont fait vibrer tant et tant de personnes.Jamais ne s’effaceront ses oeuvres musicales, particulièrement sa mélodie fétiche, des premières années de sa carrière musicale, « Yatama » dont le magnifique clip, marqué par les déhanchements et les pas de danse « Patakani », ont emerveillé à sa sortie le monde de la musique en 1985.

Peu importe où, tous, nous irons après la mort. Car, là bas, dans l’infini de l’Orient Eternel, nous sommes attendus.

Adieu l’artiste !