Fatima Beyina Moussa ( ex directrice d’Ecair) pressentie ministre

0
3675




 

 

La veuve de la compagnie aérienne Ecair dont les avions sont cloués au sol depuis sa faillite à cause de l’incompétence notoire de sa direction a failli être nommée ministre par Denis Sassou Nguesso lors de la formation de la dernière équipe gouvernementale. Claudia Sassou Nguesso s’est farouchement opposée à cette nomination insolite.

Non content de voir comment sa fille a entraîné Ecair en faillite,Pierre Moussa l’ami personnel de Denis Sassou Nguesso a pesé de tout son poids pour que Fatima Beyina Moussa fasse partie de l’actuel gouvernement de la république lors de sa formation.L’information qui a été révélée par une source proche de la conseillère en communication du chef de l’État Claudia Sassou Nguesso a étonné plus d’un.

La composition du gouvernement de la république au Congo est l’affaire de la famille sanguine du chef de l’État dont les membres profitent pour placer leurs pions avec pour finalité la succession du vieux dictateur.




Soutenu par Jean Jacques Bouya,neveu de Denis Sassou Nguesso,Pierre Moussa,l’éternel ex ministre du plan n’a ménagé aucun effort pour voir sa fille Beyina Moussa être ministre de la nouvelle république instaurée par le clan de l’Alima.

Proposition à laquelle Denis Sassou Nguesso a approuvé sans rechigner malgré la situation d’Ecair dont les travailleurs réclament toujours des arriérés de salaire.C’est à la dernière minute après avoir eu écho de cette nomination que Claudia Sassou Nguesso,appuyé par son frère Denis Christel ont fait comprendre à leur père sur son irrationalité dans ce contexte.

On ne pouvait pas avoir mal géré une grande compagnie comme Ecair et venir se réfugier au gouvernement comme si rien ne s’était passé.