Empoisonnement : Pourquoi Sassou a -t-il beaucoup vomit après le dîner à Kigali offert par Kagamé ?

0
2780

Du 21 au 23 juillet 2023, le chef de l’État congolais, Denis Sassou Nguesso a séjourné à Kigali au Rwanda à l’invitation de son homologue Paul Kagamé. Une visite qui énervé certains citoyens de la RDC au vu des accords signés entre le Congo et le Rwanda. La RDC se dit trahit par son voisin immédiat, insensible à l’agression dont subit l’EST de ce grand pays. Après le dîner offert à son honneur par Paul Kagamé, Denis Sassou Nguesso a été victime d’une forte indigestion alimentaire qui s’est manifester par des vomissements prolongés. L’entourage du président congolais aurait craint d’immédiat à un empoisonnement malgré la poudre antipoison que Denis Sassou Nguesso a pris bien avant.

Une source de la délégation présidentielle a affirmé n’avoir jamais vu Denis Sassou Nguesso vomir ainsi au point de s’étouffer. La crainte du pire à traverser les esprits des membres de son clan qui ont tout de suite penser à un empoisonnement. Bien que devant les cameras la complicité entre Kagamé et Sassou est mise en avant, en privé les congolais se méfient du Rwandais.

Accompagnés de trois de ses gardes corps, Denis Sassou Nguesso a évacué toute la nourriture mangée au dîner dans les toilettes. D’aucun ont pensé à la réaction de l’antipoison pris quelques heures plus tôt.

Une fois les vomissements finis, les trois gardes corps ont fait asseoir Denis Sassou Nguesso dans un fauteuil afin qu’il reprenne ses forces. Le Congo et le Rwanda ont scellé leur relation bilatérale avec divers accords dont la cession des terres à Maloukou et à Yamba au profit des agriculteurs et éleveurs Tutsis.

En RDC, cette complicité a soulevé un tollé au point où les insultes ont été proférées sur les chaînes de Télévision contre Denis Sassou Nguesso. Le Congolais est accusé d’avoir poignardé au dos son fils Felix Tshisekedi qui a pointé le Rwanda derrière les terroristes du M23.