Covid-19 : l’ambassade de France démasque l’escroquerie du ministère de la santé

0
4711




Dans une note publiée le 28 août dernier, l’ambassade de France au Congo affirme que tout voyageur désireux se rendre en France depuis le Congo est exempté de toute attestation du résultat d’un test négatif au Coronavirus. Selon cette note, le Congo ne fait pas partie des pays à haute circulation du Covid. Quelques jours plus tôt, le ministère de la santé informait les passagers au départ de Brazzaville pour la France, de l’obligation de la présentation d’une attestation de test négatif Covid, indiquant aussi les tarifs et les centres de dépistage.




Dans sa dernière publication de al situation épidémiologique au Congo, l’équipe de riposte faisait état de 3979 cas positifs, bien que l’OMS parle de 4600 cas. Une contradiction qui renforcer le doute de la population aux chiffres annoncés par le ministère de la santé.

Avec la réouverture des frontières aériennes, le ministère de la santé publiait une note informant à tous les voyages de l’obligation de la présentation d’une attestation de test de Covid à l’embarquement. Chaque voyageur à destination de Paris par exemple, devrait payer la somme de 20000 frs pour se faire dépister.




Avec la note de récadrement publiée par l’ambassade de France, il est claire que le Congo prend des décisions sans consulter dans le seul but de faire de l’argent sur le dos des citoyens. Paris n’exige pas d’attestation de test au Covid aux voyageurs en provenance du Congo, vu que dans ce pays, le Covid ne circule pas comme ailleurs.

A la lecture de cette note diplomatique, on se demande bien à quoi sert réellement le couvre-feu imposé aux populations ? Les rumeurs sur des bruits de bottes bien avant le confinement se confirmeraient-ils ?




Dans l’opinion congolaise, le Coronavirus n’existe presque pas au pays et la propagande gouvernementale était une autre forme d’arnaque et de mendicité.