Bientôt Sassou va encore copier Macron en confinant à nouveau les Congolais

0
1061




En France, avec l’avancée exponentielle de la pandémie du Covid, le président Emmanuel Macron dans une allocution télévisée, a décidé d’un ré-confinement général.Cette mesure drastique est l’unique actuellement pour limiter la propagation du virus dans cette deuxième vague. Jusqu’à ce présent, l’Afrique qui a été épargnée de la catastrophe annoncée s’apprête à subir l’effet boomerang des mesures prises en Europe, ces dirigeants ne vivent que des copier-coller inutiles aux populations. C’est le cas du Congo-Brazzaville, où il faut s’attendre à un suivisme aveugle de Paris. Denis Sassou Nguesso serait tenté de confiner de nouveau les Congolais dans sa logique de complexé de la France, bien qu’on ne parle plus de la pandémie depuis un moment au pays.




L’élève adulte assidu du jeune Macron, qui a ses quartiers à la tête de la république du Congo a suivi avec joie, l’allocution du professeur à la télé, annonçant un deuxième confinement de la France. Denis Sassou Nguesso, qui est candidat à sa succession à la présidentielle de mars 2021 est le plus heureux des dictateurs africains, de cette décision de son jeune maître Macron.




Comme lors de la première vague, les Congolais doivent s’attendre que leur dictateur d’Oyo, suive à la lettre la méthode Macron et décrète un confinement du Congo, bien que la situation pandémique soit totalement contrôlée. Depuis des semaines , l’équipe de riposte ne publie plus la situation épidémiologique après la note de l’ambassade de France, excluant le Congo des pays où le virus circulait fortement.




Mais, avec cette décision de Macron en France, il est certain que bientôt, les Congolais apprendront à nouveau le nombre des cas positifs de l’équipe de riposte. La population espère juste que cette fois-ci le septuagénaire Sassou Nguesso ait un peu de dignité en refusant de copier à la lettre le quarantaine Macron