Les félicitations de Sassou à Ouattara pour son 3e mandat boudées à Abidjan

0
2182




Le président Ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, a décidé dans une allocution de suivre le même chemin que ses paires d’Afrique Centrale qui se croient irremplaçables.La mort inopinée du pantin Amadou Coulibaly ayant tronqué tous les plans, ADO s’est dit contraint par la conjoncture de continuer à servir la république de peur qu’elle tombe dans les mauvaises mains. Une décision fortement applaudie dans les salons présidentiels d’Afrique Centrale, dont celui du Congo Brazzaville, depuis lequel, Denis Sassou Nguesso aurait pris son téléphone pour féliciter son frère Ivoirien, pour sa sage et patriotique décision. Mais, le clan de Dramane Ouattara qui connaît le soutien de Sassou à Soro, n’a pas du tout apprécié cette précipitation du président congolais.




Les dictateurs n’aiment pas être du bon côté de l’histoire et la nature les confond toujours. Ces gens-là, malgré leurs échecs se croient détenteurs de la raison et être nés pour gouverner. Cette race de personnes pilulent en Afrique centrale où leurs dégâts sont visibles. Rejoints depuis ce 06 août par l’Ivoirien Alassana Dramane Ouattara, leur chef de file n’a pas hésité à adresser toutes ses félicitations par le canal d’un appel téléphonique.




Si c’était un tweet de Macron, les partisans de Ouattara l’auraient déjà sur les réseaux sociaux pour justifier leur bêtise constitutionnelle. Mais, vu que les félicitations viennent d’un dictateur indésirable, point n’est besoin d’en parler.




Quand Alassane Ouattara a fait savoir à son entourage avoir reçu le soutien de Denis Sassou Nguesso, les visages n’ont pas reflété la joie, bien au contraire. Dans les cercles du pouvoir d’Abidjan, Sassou Nguesso, est perçu comme un trouble fête au service de Guillaume Soro. Et son appel téléphonique est teinté de brins d’hypocrisie selon un proche du président Ivoirien.