Congo : Moneygram n’a plus d’argent pour payer les transferts

0
850




Depuis quelques jours la société de transfert d’argent Moneygram est dans l’incapacité de procéder aux paiements si ce ne sont les envois. La société fait face à une pénurie de fonds et pointe du doigt les banques de la place. De nombreux clients avec les codes de transferts de leurs familles assiègent des journées entières les agences de Moneygram sans trouver satisfaction.




Les attentes se font de plus en plus interminables dans les agences Moneygram de Brazzaville, où les clients se plaignent du non paiement de leur argent. La société évoque un manque de liquidité, une excuse que personne ne veut comprendre dans un pays où nombreuses familles vivent de l’appui financier des leurs vivant en Occident ou ailleurs.

Jeanne M, une mère de famille assiège l’agence Moneygram près du CHU depuis deux jours pour se faire payer un transfert de son fils depuis les États-Unis de 150.000 frs. Elle affirme avoir la ronde de toutes les agences de la ville sans trouver satisfaction.




Selon le personnel de Moneygram, la société tente de résoudre ce couac, en payant quelques transferts avec les fonds obtenus des envois depuis le Congo.