Cogelo: encore un Mbochis ( Guy Moigny qui laisse une société en faillite

0
611

Nommé le 4 juillet, Étienne Makosso hérite d’une entreprise qui croupit sous le poids de la dette et cumule 13 mois d’arriérés de salaires pour ses 300 agents permanents. Au-delà de sa bonne volonté, le nouveau DG a également sur sa table la situation des autres collaborateurs de cette société anonyme qui n’a jamais atteint les objectifs qui ont présidé à sa création. Pour atteindre ces objectifs, Étienne Makosso compte sur tout le Monde. Tandis que le nouveau président du conseil d’administration lui exhorte les agents à être prêts à consentir des sacrifices pour espérer avoir mieux dans l’avenir.

Le nouveau Directeur général de la Congolaise de gestion de loterie (COGELO), Etienne Makosso, a été installé dans ses fonctions, lundi 18 juillet 2022, au siège de cette société, à Brazzaville. La cérémonie a été placée sous les auspices de Michel Mongo, Président du Conseil d’administration. En présence du Directeur général sortant ; des représentants de la Primature ; du Ministère des Finances, du Budget et du Portefeuille public ; ainsi que des responsables et cadres de l’entreprise.

Au cours de cette cérémonie, Michel Mongo a remis symboliquement le cachet de la Direction générale à Etienne Makosso, avant de l’installer dans son fauteuil de commandement, immédiatement après la lecture du procès-verbal qui a présenté l’état des lieux de la société, notamment son mobilier. Guy Roger Moigni, Directeur général sortant, a plaidé pour l’accélération du processus d’adoption au Parlement du Projet de loi sur les jeux de hasard et d’argent, ainsi que pour la mise place d’un organe de régulation des jeux de hasard sur l’ensemble du territoire congolais.

 Etienne Makosso a reconnu la difficulté de la tâche qui l’attend, pour sortir la COGELO de la crise actuelle. « Dans cette crise, on peut, ensemble, trouver la solution. Je compte sur tout le monde. J’attire l’attention de l’ensemble du personnel, pour atteindre les objectifs de l’entreprisse», a-t-il exhorté.

A noter que le nouveau Directeur général a pris ses fonctions dans un contexte social difficile, où les travailleurs totalisent 12 mois d’arriérés de salaires impayés.

La Congolaise de gestion de loterie est une Société anonyme (S.A) créée en 1991, dans laquelle l’Etat est actionnaire à 90%, et la Fondation Congo Assistance (FCA) à 10%. Elle a pour objet d’organiser les paris sur les courses de chevaux, ainsi que les jeux de hasard et d’argent en République du Congo.