Affaire délestages: le ministre Nsayi traite Adou Danga et Cie d’incompétents

0
1277

En ce mois de novembre, la desserte en l’électricité déjà caduque, se fait en dent de scie. Habituée tantôt à communiquer sur les éventuelles coupures, la E2C SA s’est faite Reine à la place du client ces derniers temps.

Le pays en général, Brazzaville et Pointe-Noire en particulier sont sous la musique des groupes électrogènes matin, midi et soir ; Silence radio du côté de la société. Pour les agents qui passent pour les contrôles, l’entreprise serait en travaux. Quels sont ces travaux qui n’en finissent pas ?

À la une sur la toile, le Ministre en charge de l’énergie et de l’hydraulique, Honoré SAYI, aurait manifesté son mécontentement et son ras-le-bol à l’endroit des cadres de cette entreprise.

 » Vous conviendrez avec moi, que pour une société comme la vôtre (E2C), enregistrer plus de 270 incidents, dont 50 coupures générales, et des pertes globales à l’ordre de 40% pour la période allant de janvier à novembre 2021, est vraiment une contre-performance qui devrait vous préoccuper. Mais malgré cela, vous semblez donner l’impression que tout va bien et que l’entreprise n’a aucun problème, entre temps, c’est tout le secteur qui perd ses lettres de noblesse. » a-t-il indiqué.

Une situation qu’il juge de plus en plus invivable, ce dernier aurait demandé un diagnostic et proposa de solutions à apporter à ce problème de délestages dans les plus brefs délai.

 » Vous êtes les ingénieurs et agents de la E2C SA, vous ne pouvez pas continuer à assister à la dégradation de la qualité du service de l’électricité au plan national sans agir. » A-t-il enchaîné, tout en martelant que :  » Si vous vous sentez incapables à vos différents postes de responsabilité, déclarez-le pour qu’on fasse rapidement des changements qui convient. »

Rappelons qu’à l’aube des fêtes de fin d’année, il est plus que nécessaire pour cette entreprise qui aurait bénéficier d’un financement à hauteur des milliards à faire des efforts d’améliorer la desserte pour le bien des clients.