A Arlette Soudan : on répond à une ministre nulle,parachutée et sans bilan par le silence

0
1769




Au Congo de nos jours, on vit l’époque de « chance Eloko Pamba », surtout si on est originaire d’Oyo et nièce de Sassou Nguesso. Même Wamba peut être nommer un jour ministre des affaires étrangères et cela ne va étonner personne. La valeur d’un ou une ministre se juge par son bilan et non par son nom de famille ou celui de son mari aussi « Djalelo » soit-il. Des simples citoyens lambda comme Kiki Lawanda ou Ikia Nkouka vendent mieux le Congo qu’une ministre qui touche inutilement des millions du contribuable. Incompétente avérée, on tente néanmoins de mettre les bâtons dans les roues de ses braves congolais qui nous font découvrir le Congo profond.




Être ministre au Congo est juste un pistonnage et non un mérite. Le patronat congolais,composé des personnes nobles qui créent de l’emploi ne peut accuser à tort qui-que ce soit sans preuves. Les incompétents ont la facilité de voir les Fakes news sur le net, et la clarté et vérité à Télé Congo qui est pourtant le berceau des Fakes News au Congo. To leka…On répond les ministres nuls par le silence.

Kiki Lawanda fait cent milles fois mieux pour le tourisme que la ministre sans bilan