Vadim Mvouba Zelensky le tricheur « misso nga » qui a eu le courage de célébrer sa « victoire » à Bacongo

0
1339

A l’instar de son frère Vlodomir Zelensky qui est le seul à imaginer et célébrer les victoires de son armée sur les Russes, Vadim Mvouba a eu le toupet de faire autant au Congo, pays dans lequel l’accident de son père en URSS l’a ramené. Il est aujourd’hui député par tricherie dans un parlement inutile. Arrivé dernier dans les urnes, l’Ukrainien a été déclaré vainqueur par la bande de son père.

A Bacongo, les esprits gèrent dans l’indifférence totale la victoire volée de leur candidat Régis Kibozi par le sorcier de Kindamba Isidore Mvouba. A défaut de se rebeller et croupir sous les balles de la milice du PCT, les populations demandent à la nature de punir sévèrement les tricheurs et leurs familles pour tout le mal qu’ils font à Bacongo et aux Lari.

De l’autre côté, l’Ukrainien Vadim Mvouba Zelensky a réuni ses partisans pour ouvrir les champagnes dans la célébration de son plus grand braquage sur la terre des Noirs. Dans son mot, cet Ukrainien a manifesté un cynisme de haut niveau en remerciant les votants de Bacongo 2 d’avoir porté leur choix sur sa modeste personne tout en promettant de les défendre au parlement. Ne dit-on pas souvent qu’un sorcier ne se gêne jamais de verser les larmes aux obsèques de sa victime ?