Urgent : Les deux Brasseries du Congo vont décider de l’augmentation du prix de la bière de 500frs à 750frs

0
1142

Les deux principales brasseries du Congo que sont la Brasco et la Bralico sont définitivement décidés à revoir à la hausse les prix de leurs produits. Cette décision fait suite au feu vert du gouvernement au groupe Dangoté pour l’augmentation du prix du sac de ciment. La bière qui coûte actuellement 500frs pourrait passer à 750frs. Une augmentation que le gouvernement ne serait pas prêt à accepter vu que son objectif principale est de maintenir la jeunesse dans l’alcoolisme.

Pour les responsables de ces deux brasseries, le gouvernement se contredit toujours. D’un côté, il encourage l’entrepreunariat et les investissements et de l’autre empêche la compétitivité et la liberté commerciale sans favoriser les entreprises.

Après ses injonctions aux brasseries lors de la révision à la hausse du prix de la bière en juillet 2023, le gouvernement leur avait promis des faveurs fiscales qui n’ont jamais été respectées. « Il revient à chaque vendeur de fixer les prix de sa marchandise et non au gouvernement » indique un responsable commercial de la Bralico qui fustige cette politique de contrôle exclusif que sur la bière et non sur les aliments de premières nécessités.

La décision a été déjà prise par les deux principales brasseries rien que pour des raisons commerciales bien qu’elles craignent que cela utilisé politiquement par le gouvernement. Le Congo est l’unique pays d’Afrique Centrale appliquant des bas tarifs de la bière et cela à cause des injonctions des politiciens qui luttent contre l’éveil de leur jeunesse.

De 500frs, la bière passera à 750frs pour le grand bonheur des deux brasseries et malheur du gouvernement, incapable d’apporter des solutions au chômage des jeunes.