Une séance de travail pour l’opérationnalisation effective des ZES

Les ministres des Zones économiques spéciales et de la Diversification économique et son homologue de l’Economie, du Plan, de la statistique et de l’intégration régionale ont eu une séance de travail portant sur la mise en activité effective des zones économiques spéciales (ZES) et la question de la diversification de l’économie congolaise.

La diversification de l’économie nationale a été placée au cœur de la stratégie du président de la République Denis Sassou Nguesso, pour la relance de l’économie nationale au cours du quinquennat qui débute. 

Suite à la présentation, devant le Parlement, du Programme d’action du gouvernement (PAG) par le premier ministre Anatole Collinet Makosso le 21 juin dernier, il revient désormais à l’équipe gouvernementale de mettre en œuvre les orientations du chef du Gouvernement.

C’est dans ce contexte que, le ministre Emile Ouosso et sa collègue de l’Economie, du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas ont échangé ce 24 juin avec en ligne de mire, l’opérationnalisation des quatre parcs industriels et commerciaux dont dispose le Congo. 

Nous allons voir comment nous pouvons améliorer nos performances dans l’accélération de la mise en œuvre opérationnelle des ZES et comment faire pour que la diversification économique, à travers tous les secteurs transversaux se fassent de manière harmonieuse pour résorber les déséquilibres macro-économiques”, a indiqué Emile Ouosso.

Première étape d’un long processus, a affirmé la ministre de l’Économie, la solidarité gouvernementale sera une nécessité, pour relever le défi de la diversification de l’économie congolaise, vaste chantier auquel entend s’attaquer le gouvernement Collinet Makosso.