Une douzaine de centrales hydroélectriques bientôt en construction au Congo

0
1077

L’Etat congolais a signé un partenariat public-privé ce jeudi 3 février avec la société égyptienne Orascom Construction en vue de la construction d’une douzaine de centrales hydroélectriques. 

Une délégation congolaise constituée essentiellement de membres du gouvernement  séjourne depuis ce mercredi 2 février aux Emirates Arabes Unis (EAU) où elle prend part à la Journée Nationale de la République du Congo organisée dans le cadre de l’Expo Universelle Dubaï 2020. 

Conduite par le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, cette délégation est chargée entre autres de présenter les opportunités d’affaires en terre congolaise aux investisseurs du monde entier.

A cet effet, le gouvernement par le truchement du ministre de la Coopération internationale, Denis Christel Sassou Nguesso, a signé un protocole d’entente dans le secteur de l’énergie avec la société égyptienne Orascom Construction. 

Il en ressort qu’une douzaine de centrales hydroélectriques sont en passe d’être construites à travers le pays pour permettre de répondre à la problématique du déficit énergétique. 

“La société Orascom a ainsi été séduite par les atouts de notre pays et s’est érigée en partenaire pour contribuer à l’élargissement de l’accès à l’énergie afin de combler les besoins en électricité aussi bien des populations que des structures de divers secteurs”, a rapporté le ministère de la Coopération internationale. 

Pour ce faire, une équipe technique d’Orascom effectuera une visite de travail en République du Congo au cours des prochaines semaines. Elle travaillera de concert avec le ministère de l’Energie en vue de la réalisation des études nécessaires pour mettre en œuvre ce projet infrastructurel, a laissé entendre Denis Christel Sassou Nguesso. 

Cette signature est consécutive à la série de rencontres qu’avait eu le ministre de la Coopération lors de son séjour de travail à Abu Dhabi, aux Emirats arabes Unis en décembre dernier.