Congo : une opposition politique nulle, bête à l’image du pouvoir

0
1851

Le groupe Magic System de la côte d’Ivoire a été connu dans le monde grâce à leur chanson « premier Gaou ». Ces jeunes rappelaient qu’un homme qui se fait tromper deux fois par le même procédé est plus que bête. Et l’actuelle opposition congolaise est plus que nulle et bête en se faisant remorquer chaque fois par le régime qu’elle combat pour des raisons pécuniaires. Depuis plus de 10 ans, à la veille de chaque élection, on les encule avec un dialogue qui abouti au même résultat.

C’est à Madingou qu’a eu lieu le dernier dialogue entre pouvoir et opposition à la veille de la présidentielle de Mars 2021 avec le résultat connu de tous. A la veille des législatives, le pouvoir qui a pris plaisir à faire balader ses opposants s’apprête à les ramener encore à Owando dans un vol spécial pour une perte de temps.

Comment des personnes qui aspirent à diriger le Congo peuvent-elles aussi manipulables à ce point ? Au camp du pouvoir, on affirme avoir la maîtrise parfaite de l’opposition au point de l’avoir perdu toute considération. Une opposition sérieuse aurait refusé depuis de participer à un quelconque dialogue avec le pouvoir au vu du non respect des accords.

Le Pouvoir a pourtant sa liste des députés avant même les élections et tout le monde le sait, même cette opposition qui prendra le vol spécial pour Owando. En un mot, le Congo n’a que des opportunistes qui attendent leur tour ou pensent à leurs poches.

Au Congo, personne n’ignore que les vrais opposants sont en prison et ceux qu’on fait traîner ici et là dans tout le Congo ne le sont pas. Ils ont juste choisi d’accompagner le pouvoir pour légitimer ses conneries à l’opinion internationale, et c’est ce qu’ils vont faire à Owando. Des gens du pouvoir qui se font passer pour des opposants.