[ Tribune ] : L’Etat Congolais profite de la situation des retraités

0
1674

A la fin du présent mot , demandez- vous où va l’ argent qui devait échoir aux citoyens du Congo Brazzaville en âge d’ aller à la retraite !

D’ abord , ayez en tête que le retraité ne le devient qu’ une fois qu’ il a déposé son dossier de retraite et c’ est seulement après que son dossier est traité qu’ on lui accorde le statut de retraité le rendant éligible et apte à recevoir une pension !

Mais , vous savez que pour en arriver là, c’ est plus que le parcours du combattant que doit affronter le futur allocataire de cette pension de retraite !

L’ Etat pécétiste au pouvoir gère la chose et fait une discrimination entre les congolais ou les citoyens ( un étranger qui travaille au Congo et qui opte de cotiser pour sa retraite a droit à se voir attribuer le statut de retraité qui lui permettra de toucher sa pension ! )

Mais l’ Etat a fait de la question des retraites un moyen de se faire des sous dont l’ utilisation n’ est pas transparente dans ce pays de détourneurs infatigables des deniers publics !

Déjà, il faut savoir qu’ avant d’ « aller à la retraite  » ( l’ expression n’ est pas appropriée et réaliste puisqu’ on confond le fait de cesser le travail et celui de recevoir effectivement le statut de retraité !) , l’ Etat congolais n’ anticipe pas , délibérement et volontairement, la situation du travailleur qui quitte la sphère d’ activité  » cotisante » pour rejoindre celle de l’ inactivité  » non cotisante  » !

Ce faisant, l’ Etat retarde déjà le temps pendant lequel le futur inactif doit percevoir les sous qui lui éviteraient d’ être en rupture d’ argent à la sortie de la sphère d’ activité cotisante !

C’ est un manque à gagner pour le futur inactif mais un gain pour l’ Etat qui ne débourse rien à l’ inactif au moment où il cesse tout travail et reste chez lui à la maison , se débrouillant comme il le peut à vivre et à faire vivre qui de droit dont , singulièrement, l’ Etat!
EN EFFET , TOUT DEFAUT DE PENSION EST UNE TORPILLE LANCEE, D’ UNE PART, A L’ECONOMIE DU PAYS QUI A BESOIN QUE L’ARGENT CIRCULE ET, D’ AUTRE PART , A L’ ETAT QUI ACCUSERA UN MANQUE A GAGNER NOTAMMENT SUR LE PLAN FISCAL !

Ensuite , lorsque l’ actif cesse tout travail , c’ est à ce moment qu’ on lui demande de déposer sa demande en vue de se voir reconnaître le statut et les droits notamment pécuniaires ( la pension ).
Dans ce pays où le système de distribution des courriers a tué l’ emploi des facteurs , l’ Administration ne relance pas le partant à la retraite pour déposer son dossier ! QUE CELUI QUI VEUT DE LA RETRAITE FASSE DILIGENCE LUI6 MËME !
Alors à cette étape la discrimination devient terrible !
Les actifs qui sont francmaçons , les militaires, les députés, les anciens ministres . bref ceux qui connaissent les rouages administratifs, ceux qui peuvent soudoyer … voient leurs dossiers traités rapidement !

Mais ceux qui n’ ont plus rien pour donner le  » madeso ya bana  » attendent que leurs dossiers soient traités normalement !

C’ est pour ces gens , qui sont majoritaires , que les retards de traitement dure des années ( quelle honte et quel mépris pour ceux qui, en cotisant pour les citoyens déjà à la retraite , vont recevoir dans la gueule l’ ingratitude de l’ Etat pour lequel ils ont travaillé ! )

Beaucoup d’ entre eux se voient opposer que leurs dossiers sont introuvables , perdus , et qu’ il faudrait reconstituer un autre dossier qu’ il faudrait déposer et ce sans garantie que le deuxième dossier constitué difficilement ‘ survive » !

Pour être à la retraite , le congolais endure car il doit patienter, cette patience orchestrée par l’ Etat pour les anéantir et les pousser vers les églises , le congolais ne sachant plus à quel saint se vouer devant l’ indifférence et l’ incompétence et l’ impéritie des cadres administratifs et politiques !

Allez dire à ces  » fatigués  » d’ aller manifester ! Les autorités savent qu’ ils ne le feront pas et ça les arrange parce que dans cette république bananière, rien n’ est sérieux même la vie des gens !

Et à cette étape, l’ Etat gagne encore et toujours de l’ argent qu’ il ne donne à l’ inactif qui ne sera reconnu retraité que plus tard , certains inactifs en étant à croire qu’ ils ne passeront plus à l’ étape suivante ! Si leur dossier est perdu, personne ne leur dira de refaire le dossier ! Pour peu que l’ indigence financière les pousse à fuir les zones urbaines trop chères , ils n’ auront pas les moyens de payer un déplacement puis un séjour en ville pour savoir où se trouvent leurs dossiers dans l’ errement administratif congolais !

Alors advient l’ étape où si le dossier de retraite est traité de manière satisfaisante , le retraité dont le statut est enfin reconnu attend de percevoir son dû , c’ est à dire, sa pension !
Ici, c’ est encore la honte et la canaillerie !
Chers amis, chers compatriotes, c’ est pendant cette étape que le retraité est maltraité pour ne pas dire qu’ il est mal traité !

En effet, nos congolais attentistes , patientent pendant des années pour être payés autant de temps qu’ ils ont dû attendre pour voir traité leurs dossiers !

Alors les arriérés de créances impayées de l’ Etat dépassent, en temps, plus de deux ans !

Imaginez ceux qui en meurent de ce retard et dans quelle situation, ils laissent leurs descendants et leurs familles !

On s’ étonnera encore de voir le Congo s’ appauvrir davantage et encore et encore !

Si toutefois, l’ économie marchait et offrait à ces retraités la possibilité de se trouver un travail d’ à côté , le temps que 8 ans passent avant qu’ ils ne touchent leur première pension , ça serait heureux , mais , parler de l’ économie à ces je- m’ en – foutistes infatigables , serait leur parler un langage inexistant sur la planète !

Pour eux, la politique , c » est l’ économie où ils détournent des millions de dollars qu’ ils placent ou qu’ ils planquent à l’ étranger !
Ils seront les premiers à casser le congolais qui aurait l’ idée d’ investir au Congo !

Pire, ces autorités en sont à voir de près combien d’ argent les congolais de la diaspora envoient à leurs proches pour les aider au minimum vital !
Et , en France, on en est, au bar tabac ou à tout point de tranfert d’ argent , à vous demander à qui vous envoyezles sous , si c’ est à un frère , un ami etc !

Voilà le soutient de la France aux dictatures africaines !

Voilà chers amis et chers compatriotes congolais , comment l’ Etat congolais spolie les citoyens en âge d’ être dans la sphère des inactifs cotisants et des inactifs bénéficiaires des cotisations de la part d’ actifs !

Ceci étant, si l’ argent ne circule pas bien pour aider à prospérer économiquement , ce qui est une perte pour l’ Etat , cet Etat , en rendant la vie dure aux  » retraités » voire aux « inactifs « , iengrange de l’ argent dont il se serait servi pour payer les pensions de retraite !


LE TEMPS ET LE RETARD QUE L’ETAT PREND A NE PAS TRAITER LES DOSSIERS DE RETRAITE AINSI QUE LES ARRIERES D’IMPAYES ENRICHISSENT LES AUTORITES ADMINISTRATIFS ET POLITIQUES QUI S’ EN METTENT DANS LES POCHES !

SI L’ ETAT SE SERT DE CE TTE PERTE DE REVENUS DES RETRAITES POUR PAYER LES SALAIRES DES ACTIFS , CETTE PERTE PERMET AUX VOLEURS DE COMMETTRE LEUR CRIME DE DETOURNEMENT DES FONDS PUBLICS DANS LA RECURRENCE !

On sait comment redresser ce pays lorsque le temps viendra et il est proche et très très proche !

A bon entendeur , salut !

Jean Ntsihou