Tragédie du stade Ornano ou la main Noire de la grande loge du Congo avec un bilan de 40 morts

0
2972

Même l’armée est incapable de sécuriser et contenir une foule de jeunes désespérée venus déposer leur dossier de candidature. La Grande Loge du Congo dans sa recherche annuelle permanente du sang humain aurait-elle signé un deal avec les militaires ? 40 pauvres jeunes congolais sont morts dans la nuit de lundi à mardi au stade Ornano suite à une bousculade répondant à l’invitation nocturne des FAC. Une première au Congo où l’armée recrute tard dans la nuit.

C’est la nuit que les sorciers et tous les mauvais esprits circulent et agissent, et c’est aussi la nuit que l’armée a choisi pour inviter les jeunes à se rendre au stade Ornano procéder au dépôt des dossiers de recrutement. 40 de ces jeunes ont trouvé la mort et nombreux ont été blessée gravement.

Deux semaines avant ce drame, un pasteur d’une église de Poto-Poto avait annoncé que la Grande Loge du Congo aurait déjà envoyé à ses membres un courrier exigeant des sacrifices humains pour les fêtes de fin d’année. Il demandait à ses fidèles à redoubler la vigilance et surtout d’éviter des rassemblements de masse.

Qu’est ce qui s’est passé dans les têtes des recruteurs militaires pour inviter les jeunes tard dans la nuit ? C’est la question que de nombreux citoyens se posent après ce drame.