Tombé deux fois en deux semaines, Sassou se dit poursuivi depuis un mois par le fantôme de Pierre Anga

0
3251

C’est pendant le monopartisme que le capitaine Pierre Anga a été neutralisé dans la forêt d’Ikonongo dans la Cuvette alors qu’il était entré en rébellion contre Denis Sassou Nguesso. Près de 40 ans après, son fantôme serait entrain de hanter les nuits de l’actuel président du Congo au point de tomber désormais bêtement en public. C’est ce qu’aurait confié le dictateur congolais à ses féticheurs.

En moins de deux semaines, Denis Sassou Nguesso est tombé en public suscitant les inquiétudes se son clan dont le rêve est l’éternité au pouvoir pour ne pas perdre cette opportunité unique qui s’offre à leur vie de se servir directement dans les caisses de l’État.

Comme tout résume en fétiches au sein du clan, les chutes répétées de Denis Sassou Nguesso devraient être associées à des attaques mystiques de ses ennemis. Et l’ennemi a été trouvé du côté d’Owando chez les Kouyou. A en croire les indiscrétions au sein du clan, des féticheurs auraient été dépêchés sur la tombe du capitaine Pierre Anga, le coupable désigné.

Denis Sassou Nguesso aurait confié à ses proches être victime ces derniers temps des apparitions du fantôme Pierre Anga lui réclamant le respect des closes liées à l’assassinat de Marien Ngouabi.

Des rituels auraient été organisés à la résidence du chef de l’État, mais aussi sur la tombe du guerrier Kouyou Pierre Anga dans l’espoir de neutraliser son fantôme et mettre hors du danger Denis Sassou Nguesso.