Sud-Kivu : Attaque rebelle contre la ville de Bukavu

0
436

La ville de Bukavu dans la province du Sud-Kivu a fait l’objet d’une attaque d’un groupe rebelle armé, ce mercredi 03 novembre. Selon des sources contactées par MNCTV CONGO, CPCA 64 serait le groupe rebelle à la base de cette attaque. Des crépitements des balles ont été entendus jusque dans la matinée dans certains coins de la ville. 

En effet, ces rebelles ont attaqué cette nuit depuis 01:40 plusieurs positions des Forces Armées de la République démocratique du Congo et de la Police nationale Congolaise dans les quartiers urbains pour récupérer les armes. L’armée qui a répliqué, affirme avoir capturé quelques-uns de ces assaillants. 

D’après le général Bob Kilubi, commandant de la 33e région militaire, ces rebelles sont arrivés à plus de 40 personnes du côté de Brasserie, Nyamugo, industriel et dans d’autres coins. Ils tiraient et chantaient en disant qu’ils veulent libérer le pays.

« Ils voulaient monter vers la place du 24 et vers la 10e région militaire. Nous avons préféré les contenir pour éviter beaucoup de dégâts au regard des rumeurs qui circulaient. C’est le mouvement CPC 64 », affirme le général Bob Kilubi, numéro 1 de l’armée au Sud-Kivu. 

« Nous avons préféré les contenir pour les prendre en sandwich. Nous avons bloqué toutes les sorties et nous nous préparons à mettre la main sur ces rebelles », ajoute-t-il.  

De son côté, le gouverneur de province Théo Ngwabije Kasi qui salue la vigilance et la promptitude des FARDC et de la PNC, explique que la situation est sous contrôle et appelle la population à collaborer avec les forces de sécurité et à vaquer librement à ses occupations. 

« Chers compatriotes, la nuit du mardi 02 au mercredi 03 novembre 2021 a été agitée. Des malfrats et inciviques ont perturbé la quiétude de nos concitoyens dans quelques quartiers de la ville de Bukavu. Grâce à la vigilance et à la promptitude de la police nationale congolaise et des Forces armées de la République Démocratique du Congo très actives sur terrain, la situation demeure totalement sous contrôle », indique l’autorité provinciale dans un message adressé à ses administrés. 

Et d’ajouter : « En attendant des nouvelles consignes, la population est appelée à garder son calme habituel, à collaborer avec les forces de l’ordre et de sécurité, et à vaquer normalement à ses occupations ».

Par ailleurs, c’est également un message de vigilance et de prudence adressé à la population de Bukavu par la société civile locale. 

« Le Bureau urbain de la société civile de Bukavu invite la population au calme et à la prudence, de ne pas céder aux intox et de faire confiance aux services de sécurité. Attendons les orientations et les vraies informations de la part des autorités qui nous rassurent déjà que la situation est sous contrôle. Nous demandons à la  population de continuer toujours à dénoncer tout cas suspect aux services de sécurité car ces gens peuvent être encore dans nos murs. », dit Jackson Kalimba, président urbain de la société civile. 

Source : Mnctvcongo.net