Sécurité alimentaire : le Japon fait don de plus d’un milliard FCFA pour les écoles congolaises

0
376

Le gouvernement japonais a remis, le 7 décembre, un don de vivres au gouvernement congolais afin d’assister plus de soixante-quinze mille élèves dans les écoles de sept départements du pays.

Le document marquant la remise officielle du don au ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et l’Alphabétisation, Jean Luc Mouthou, a été signé entre l’ambassadeur du Japon au Congo, Hiroyuki Minami, et la représentante du Programme alimentaire mondial (PAM), Anne-Claire Mouilliez, dont l’institution appuie le gouvernement congolais dans sa politique nationale des cantines scolaires.

 Le don est d’une valeur d’un milliard cinq millions FCFA. Il permettra d’apporter une assistance à 75 000 élèves dans 354 écoles, situées dans les départements de la Likouala, de la Sangha, de la Cuvette, des Plateaux, du Pool, de la Bouenza et de la Lékoumou au titre de l’année scolaire 2021-2022 avec des repas plus consistants et nutritifs. Il est composé de 210 tonnes de poissons en conserve, 620 tonnes de riz, 60 tonnes d’huile végétale.

L’ambassadeur du Japon au Congo a affirmé l’engagement de son pays à travailler en étroite collaboration avec le Congo dans le but d’améliorer la vie de chacun et en particulier celle des écoliers. La représentante du PAM, Anne-Claire Mouilliez, a expliqué à cette occasion que le Japon est l’un des plus grands bailleurs de fonds de son institution au Congo. « Soutenir les cantines scolaires, c’est donner à la jeunesse congolaise un meilleur accès à l’éducation et donc les moyens de construire collectivement l’avenir du Congo », a-t-elle indiqué.

Le ministre Jean Luc Mouthou a, pour sa part, rappelé qu’à travers la signature de ce document, l’action des cantines scolaires se poursuivra dans les écoles. Selon lui, un plat à l’école peut être un des éléments fixateurs des élèves. A cet effet, il a émis le souhait de voir l’action être pérennisée davantage.