Recrutement fonction publique: Rachel Sassou Nguesso arnaque 17 millions à 85 pauvres Congolais

0
1036

Non contente d’avoir arnaqué 200 millions à 600 Congolais ayant fait confiance à sa société de micro-finances CREMAF, Annie Rachel Sassou Nguesso, fille du chef de l’État vient de commettre un énième forfait sur 85 chômeurs qui croyaient être recrutés à la fonction publique. Elle a empoché quelques 17 millions fcfa sans avoir placé aucun d’eux dans une administration quelconque. En dehors de voler l’État, les Sassou Nguesso volent déjà le petit peuple.

Au Congo de Sassou Nguesso, les recrutements à la fonction publique ne se font plus sur base de compétences, mais plutôt de clientélisme moyennant paiement d’une forte somme d’argent. Outre les courtiers habituels qui arnaquent à la cité les prétendants fonctionnaires, une nouvelle vague est apparue.

Il s’agit des membres du clan Sassou Nguesso qui jouent sur leur patronyme pour gagner en confiance leurs victimes. Annie Rachel Sassou Nguesso, l’une des nombreuses filles bâtardes du président de la république a choisi cette voie de l’arnaque pour se retrouver financièrement.

On se souvient encore de son épisode avec sa société de micro-finances montée de toute pièce juste pour arnaquer.

Plus de 600 pauvres Congolais ont vu leur argent être volé par l’une des nombreuses filles illégitimes de l’Empereur à travers son entreprise de microfinance ( CREMAF ).Insatisfaite de se servir directement dans les caisses de l’État, tel qu’ils ont été éduqués par leur père, les enfants de Sassou pillent directement le bas peuple, qui déjà a du mal à joindre les deux bouts. Annie Rachel Sassou Nguesso, fille illégitime de Denis l’Empereur a eu l’ingéniosité de monter une microfinance dans le seul but d’arnaquer ses clients. Qui ne sait pas au Congo qu’aucun rejeton de Sassou sait gérer une boite ? Aujourd’hui, ces pauvres 600 pauvres citoyens n’ont que leurs yeux pour pleurer alors que la voleuse construit des immeubles ici et là.

Aujourd’hui, l’arnaqueuse est passée à autre chose beaucoup plus alléchante pour es victimes. Il s’agit du rêve de devenir fonctionnaire de l’État. Profitant de son patronyme, Annie Rachel, a répandu la nouvelle d’avoir un circuit fiable de recrutement à la fonction publique et pour ce faire, chaque candidat doit juste débourser la somme de 200.000fcfa.

Ils sont au total 85 Congolais qui sont tombés dans le piège de la fille de Denis Sassou Nguesso. Elle a eu gratuitement la somme de 17 millions cfa et n’a placé à ce jour personne dans la fonction publique. Incapables de la traduire en justice, ces 85 pauvres citoyens n’ont que leurs yeux pour pleurer.