RDC : deux officiers bagarreurs condamnés à perpétuité

0
436

Les deux hauts gradés de l’armée  congolaises, qui s’en sont venus aux mains à l’aéroport de Goma, ont été reconnus coupables de coups et blessures volontaires et violation des consignes « en période de l’état de siège ».

La cour militaire du Nord-Kivu vient de condamner à perpétuité deux officiers des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) qui se sont battus à l’aéroport international de Goma et dont la vidéo du pugilat a été abondamment partagée sur les réseaux sociaux. Le verdict du procès en flagrance organisé contre eux est tombé le 10 août, après deux jours d’audiences.

Le major Rimenze Kangongo Bisimwa et le capitaine Paulin Mukando Muzito ont été reconnus coupables de coups et blessures volontaires et violation des consignes « en période de l’état de siège ». Ce verdict, note le média en ligne 7sur7.cd, répond au réquisitoire du ministère public, qui, lors du procès du 9 août, a requis la perpétuité pour les deux militaires.

Il est, en effet, rappelé que la semaine dernière, une vidéo devenue virale avait montré les deux officiers de l’armée congolaise en train de se battre dans les installations de l’aéroport international de Goma, dans le Nord-Kivu. Des personnes présentes, des militaires comme eux, hésitaient pour les départager étant donné que les deux « pugilistes » étaient leurs supérieurs en grade, l’un étant capitaine et l’autre major.

La cour militaire saisie, les deux officiers ont été arrêtés par leurs collègues puis déférés devant les instances judiciaires compétentes qui ont décidé de leur mise en détention à perpétuité.