L’Angola refuserait de restituer à Sassou ses 3 milliards gardés dans une banque de Luanda 

0
7712




Malgré l’envoi de plusieurs émissaires dont le ministre des affaires étrangères Gakosso, Luanda aurait imposé un veto à la restitution de 3 milliards de fcfa appartenant au chef de l’État congolais et cachés dans une banque du Pays.

Le refroidissement des relations entre Luanda et Brazzaville est visible aux différents sommets qui se tiennent dans la sous région. A la omniprésence de Joao Lourenco, on remarque l’absence de Sassou Nguesso.

Denis Sassou Nguesso, dont une partie de sa population a surnommé « Papa Nyongologue » n’apprécierait pas que son homologue, n’intervienne en sa faveur dans le retrait de son butin de 3 milliards de fcfa gardé à la banque nationale d’Angola.




Depuis son arrivée au pouvoir, l’actuel président de ce puissant pays d’Afrique, Joao Lourenco, s’est fixé comme priorité la lutte contre la corruption. De nombreux dignitaires du MPLA dont les enfants de son prédécesseur sont poursuivis par la justice.

Joao Lourenco, qui a toujours une sympathie envers les peuples Kongo, reconnaîtrait en Sassou leur bourreau. Lui qui est contre le vol des deniers publics, a été surpris des câbles reçus sur la corruption à haut degré des autorités congolaises dont la famille présidentielle.

A Luanda, on voit d’un mauvais œil cette manie de Brazzaville de garder à travers les paradis fiscaux des fonds volés à l’État. A la banco nacional de Angola où sont gardés les 3 milliards, tout indique que l’ordre de ne pas les restituer au Congo viendrait d’en haut.




En dehors des cachettes dissimulées aux alentours d’Oyo, pourquoi Papa Nyongologue, prend du plaisir à placer son argent dans les banques des pays voisins, si ce n’est dans la volonté du matalana. 3 milliards de fcfa peuvent facilement résoudre les problèmes de Gamboma par exemple.